Retour page d'accueil

Ligne Gerzat - Maringues

Reportage effectué en juin 2011

 

Cette ligne de 20 km de long, à écartement normal, a été ouverte en 1889.

Elle a été exploitée au départ par la compagnie des Batignolles, une société qui fabriquait des locomotives et du matériel ferroviaire.

En 1903, ce sont les CFL (Chemins de fer de Limagne) qui ont pris le relais.

Le train qui empruntait cette ligne était appelé "Le Maringot".

Pour un historique plus détaillé, vous pouvez cliquer ici.

 

Tout d'abord, un petit coup d'oeil à la carte Michelin n°73 de 1937.

On y voit nettement la bifurcation de Gerzat :

- À gauche la ligne de l'ex-PLM (actuelle ligne Clermont-Paris).

- À droite la ligne qui nous intéresse.

Carte Michelin 73 Gerzat Maringues.jpg (186646 octets)

Vous pouvez voir le tracé détaillé sur carte IGN en cliquant ici.

 

Voilà tout ce qui reste de l'actuelle gare de Gerzat, où quelques TER s'arrêtent encore.

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à entrée libre.

La dernière fois que j'y étais passé, le BV était encore debout, et c'était il n'y a pas très longtemps.

Sa démolition doit donc être récente.

2 - Actuelle gare de Gerzat.jpg (100040 octets)

 

Juste en face de ce PANG, l'ancienne gare CFL, intacte et reconvertie en maison d'habitation.

Nul doute que la rue emprunte le tracé de l'ancienne ligne, mais allons tout de même jeter un coup d'oeil à la plaque.

3 - Ancienne gare de Gerzat.jpg (94816 octets)

 

Non, vraiment aucun doute...

4 - Rue du Maringot Gerzat.jpg (125758 octets)

 

Je suis la rue et, un peu plus loin, un chemin part tout droit. C'est manifestement notre ancienne ligne, mais une chaîne en fer en barre l'accès.

Ne me sentant pas d'humeur aventureuse, je renonce à m'y engager.

De toute façon, d'après ma carte, ce chemin se terminait en impasse quelques hectomètres plus loin.

5 - Cul de sac Gerzat.jpg (214990 octets)

 

Je prends donc une rue qui, d'après mes plans, doit être parallèle à la ligne.

L'inscription sur le mur de ce bâtiment me confirme que je ne dois pas être loin de l'ancienne voie ferrée.

La Société des Alcools du Centre devait sûrement l'utiliser pour écouler sa marchandise, ou s'approvisionner en

matières premières.

6 - Société des alcools du centre.jpg (129048 octets)

 

Je passe par la route pour rejoindre Saint-Beauzire, où je trouve une autre "rue du Maringot", sur le tracé de l'ancienne ligne.

7 - Rue du Maringot St Beauzire.jpg (89854 octets)

 

On continue en longeant le stade de Saint-Beauzire...

8 - Stade St Beauzire.jpg (112554 octets)

 

... puis la route départementale 210 d'un côté et un champ de maïs de l'autre.

9 - Entre route et champ.jpg (126951 octets)

 

Puis on s'éloigne de la route pour avancer au milieu du maïs.

Sur la droite, un panneau vient me confirmer que je suis sur le bon chemin.

10 - Panneau le Maringot (petit).jpg (119616 octets)

 

Gros plan sur le panneau en question.

11 - Panneau le Maringot (gros plan).jpg (90451 octets)

 

Le seul ouvrage d'art de la journée : un pont qui permet de franchir le Bédat, affluent de la Morge, elle-même affluent de l'Allier.

12 - Pont sur le Bédat.jpg (185456 octets)

 

Je me retourne pour prendre une photo de notre ancienne ligne avec la chaîne des Puys en fond.

13 - Vue chaine des Puys.jpg (114336 octets)

 

À Chappes, la gare est devenue une maison d'habitation.

14 - Gare de Chappes.jpg (109789 octets)

 

D'après mes plans, cette rue doit être sur le tracé de l'ancienne ligne. Jetons un petit coup d'oeil à la plaque de rue.

15 - Rue des Batignolles - Chappes.jpg (98874 octets)

 

Bingo ! Elle porte le nom de la société des Batignolles, qui a exploité la ligne à ses débuts.

16 - Panneau rue des Batignolles.jpg (232005 octets)

 

Plus loin, la rue en question devient un chemin.

17 - Sortie de Chappes.jpg (76627 octets)

 

On continue, en direction d'Entraigues.

18 - Entre Chappes et Entraigues.jpg (112223 octets)

 

L'ancienne gare d'Entraigues, laissée à l'abandon.

19 - Gare d'Entraigues.jpg (123533 octets)

 

En passant mon appareil à travers une vitre cassée, je parviens à prendre une photo de l'intérieur de ladite gare.

19bis - Intérieur gare d'Entraigues.jpg (93195 octets)

 

Après la gare d'Entraigues, plus de trace de l'ancienne ligne.

Ce n'est qu'une fois arrivé à Joze que je la retrouve.

20 - Rue de la gare - Joze.jpg (98086 octets)

 

L'ancienne gare de Joze, qui est devenue un cabinet médical.

En tant que ferroviphile, je ne peux qu'applaudir : j'ai toujours pensé que le train était une très bonne thérapie...

21 - Gare de Joze.jpg (105493 octets)

 

Une ancienne carte postale représentant la gare de Joze. Dommage que je n'aie pas pris ma photo sous le même angle.

joze.jpg (182839 octets)

 

Entre Joze et Maringues.

22 - Entre Joze et Maringues.jpg (149134 octets)

 

Maringues n'est plus très loin, on touche au but.

23 - Entre Joze et Maringues.jpg (124607 octets)

 

Ce bâtiment qui sert de conciergerie à l'école de Maringues me fait penser à une gare, mais j'ai un doute.

24 - Gare de Maringues.jpg (93578 octets)

 

De retour à la maison, je trouve une ancienne carte postale représentant la gare de Maringues et là, plus de doute.

Carte postale gare de Maringues2.jpg (114781 octets)

 

Fin du voyage !

                                                Retour page d'accueil